Si vous passez en famille du côté de La Rochelle, Oléron ou Bordeaux cet été, faites un détour par La Palmyre. Nous venons d’y passer une très bonne journée avec les enfants, 3 ans et demi et 1 an et demi. Le parc est magnifique,  les décors intérieurs comme extérieurs très travaillés, les animaux sont nombreux et on peut les observer de près, les spectacles ont fait le bonheur de Joséphine : succès assuré en famille !

IMG_2759

IMG_2804 IMG_2803

En y allant un dimanche en plein mois de juillet, nous craignions la foule mais nous avons finalement été très à l’aise pour observer les animaux. Nous avons débuté la matinée par le côté grands singes, savane (zèbres, éléphants, autruches…) et il y avait très peu de monde dans cette partie du zoo le matin. Les gorilles sont formidables à observer jouer, se chamailler. On ne s’en lasse pas ! C’est aussi dans cette partie du parc que les enfants ont pu entrer dans l’espace des chèvres. Ils auraient pu y passer la matinée !

IMG_2760 IMG_2770

IMG_2783 IMG_2776

A 11h15, nous avons assisté au spectacle des otaries, que Joséphine attendait depuis… plusieurs mois ! Elle n’en n’a pas perdu une miette. Il faut dire que c’était très rigolo, même pour les adultes. Une semaine que Basile est en boucle : « Ota-iii a poussé Monsieur ! Oooohhh!! » 🙂 Le spectacle de perroquets a également bien plu à Joséphine .

L’après-midi, nous avons exploré l’autre partie du parc : fauves, reptiles (dans un pavillon très bien fait!), gnous, rhinos, girafes et tous les singes : une foule de minuscules ouistitis et tamarins, tous très différents, et beaucoup de singes plus grands comme les gibbons, extrêmement agiles et amusants à regarder évoluer.

P1010521  IMG_2812  IMG_2820  P1010559

P1010561  P1010563  P1010564  P1010566

Une journée magique pour les enfants, et pour nous aussi, parce qu’on aime également observer ces espèces très souvent mal connues (j’ai d’ailleurs apprécié les nombreux panneaux explicatifs avec pays d’origine de l’animal mais aussi taille, poids, durée de vie…) mais surtout parce qu’on aime voir les yeux de son enfant briller devant de telles découvertes.