Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Voilà le premier film de Joséphine pour notre participation à l’Art est un jeu d’enfant sur le thème des animaux de la forêt, un rendez-vous organisé par Le pays des merveilles, un blog que je vous conseille vivement d’aller visiter si vous cherchez des idées d’activités avec vos enfants de la naissance à 4/5 ans.

 

J’avais plein d’idées d’activités à proposer à Joséphine sur ce thème, à partir d’albums (Le petit hérisson partageur au Père Castor par exemple) ou d’une chanson (Quand je me promène au fond de la forêt d’Henri Dès) mais c’est elle qui m’a donné une idée ! Elle a inventé une histoire, celle de la vidéo, et voulait que nous trouvions le DVD de cette histoire. Compliqué puisqu’elle l’avait imaginée toute seule… Je me suis donc dit que nous allions fabriquer ce hérisson et ce loup pour en faire un petit film nous-mêmes !

Pour le hérisson, la technique (maintes fois utilisée à la maison ou en classe) est très simple : une boule de pâte à sel (dont voici la recette) un peu étirée à l’avant pour faire le museau et des pâtes penne tout simplement plantées dans la boule pour faire les piquants du hérisson. Il n’y a qu’à ajouter des haricots ou des lentilles pour les yeux et à mettre au four deux à trois heures. C’est très facile à réaliser et toujours apprécié des enfants parce que c’est à leur portée dès 2 ou 3 ans. J’ai présenté les étapes de ce hérisson plus en détail sur le site de Récréatiloups.

 

Pour le loup, nous avons utilisé des matériaux de récupération que nous avons peints et assemblés : une boîte de lingettes anti-décoloration pour machine pour la tête (sélectionnée pour son mode d’ouverture parfait pour faire une gueule de loup) et une boîte de mouchoirs en papier pour le corps. J’ai recouvert les deux boîtes de papier blanc et incisé la tête pour y glisser deux oreilles en carton pointues. Joséphine a peint ces deux boîtes avec trois couleurs : du noir, du blanc et du marron. Elle a beaucoup aimé mélanger ces couleurs et je trouve le résultat de ce pelage plutôt réussi. Là encore, il suffit de remplir l’espace, c’est à la portée des enfants dès 2 ans. Nous avons ensuite ajouté quatre morceaux de bois pour faire les pâtes (plantées dans la boîte), un cure-pipe pour la queue (mais un autre morceau de bois aurait fait l’affaire), des dents découpées dans du carton blanc (encore de la récup’) et des yeux dessinés sur du papier (on les a collés à la patafixe pour pouvoir les changer et donner un air tout à fait différent au loup, c’est rigolo).

 

Sur le thème des animaux de la forêt, on peut en rester là, ce loup et ce hérisson sont deux créations en 3D faciles à réaliser et surtout nécessitant peu de matériel.

Pour faire le film, nous sommes allées dans un parc pour prendre des photos des animaux. J’étais positionnée à un endroit, j’essayais de ne pas trop bouger et Joséphine déplaçait les animaux un peu entre chaque photo. Ensuite, je les ai toutes collées les unes aux autres dans le montage et j’ai ajouté la voix de Joséphine enregistrée. Je l’ai laissée raconter cela comme elle voulait, j’ai juste aidé pour quelques conjugaison au passé simple. Pour le montage, vous pouvez utiliser Windows Movie Maker, gratuit et facile d’utilisation – quand il ne plante pas… Personnellement, j’utilise Corel Videostudio Pro. C’est un logiciel que j’ai d’abord téléchargé gratuitement pour un mois (c’est ici si ça vous intéresse) et que j’ai fini par acheter tant je l’ai trouvé simple et pratique. Je suis loin d’utiliser toutes ses fonctionnalités mais c’est très agréable de pouvoir compiler toutes les petites vidéos que nous prenons des enfants : les premiers pas, les premiers mots… dans de petits DVD que nous avons plaisir à regarder en famille.

Cette expérience de « réalisation de petit film » avec Joséphine a été très concluante. Elle a inventé l’histoire, créé les personnages et participé à la « prise de vue ».  Nous avons plaisir à regarder le film et je pense que ça sera encore davantage le cas dans quelques années ! Cela nous fera aussi un petit souvenir de sa voix et de son zozotement 🙂 A réitérer !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez mes précédentes participations à ce rendez-vous, sur le thème du bleu, des contes ou encore de l’Australie.

Si vous aimez les bricolages faits à partir de matériaux de récupération, voici un très joli nichoir fait avec une brique de lait.