Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Depuis que les enfants sont nés, nous nous accordons chaque année une petite escapade à deux, en général à la découverte d’une ville européenne.  Belle occasion de profiter des musées, des restaurants et des promenades à deux !

L’année dernière, nous avons mis le cap sur la destination incontournable des amoureux : Venise ! Nous y étions pendant les vacances d’avril, pour quatre jours, et avons trouvé des vols Air France à tarif plutôt intéressant, même au départ de Brest et pendant les vacances scolaires. Quatre heures de trajet, escale comprise, super rapide pour nous qui mettons toujours un temps certain à sortir de notre beau Finistère.

12970918_10154102611896667_3650917738432748369_o

Sur place, nous déambulé dans les rues, du Dorsoduro à l’ancien ghetto juif en passant par la fameuse Place Saint-Marc; s’enthousiasmant à chaque tournant. Une ville où il fait bon flâner… et se perdre. Une ville qui prend un visage encore plus romantique la nuit, lorsque les lumières se reflètent dans les canaux.

Et puis, bien sûr, nous avons observé Venise de l’eau, à bord des vaporetti, le long du grand canal ou tout autour de l’île et à bord des traggetthi, gondoles qui vous permettent de traverser certains canaux.

saut

12983307_10154102612781667_8375279377692342581_o 12377576_10154102612821667_7396217081882598344_o

img_7648 img_7553

 img_7746

Venise est aussi et surtout une ville chargée d’histoire et d’œuvres d’arts. Nous avons visité le grandiose Palais des Doges, l’incontournable musée de l’Accadémie, la magnifique (et bondée!) Basilique Saint-Marc et le superbe musée Guggenheim.

Le Palais des Doges, depuis le Grand Canal et de l’intérieur…

 

Le paradis du Tintoret, immense fresque au Palais des Doges. Ci-dessous,  encore le Tintoret (Saint-Marc sauvant l’esclave), au musée de l’Accadémie. Et puis encore des plafonds flamboyants…

img_7573 img_7581

Venise c’est l’architecture, c’est l’art, c’est l’histoire… mais c’est aussi la bonne chère ! L’Italie ne serait pas l’Italie sans la gastronomie et les bons vins. Je crois que pour les grands gourmands que nous sommes, ce visage de l’Italie peut à lui seul justifier le voyage ! En week-end à deux, quoi de mieux qu’un petit Spritz pris au beau milieu d’une carte postale, qu’un plat de pâtes à l’encre de sèche avec un Chianti Classico après une longue promenade ou qu’un dîner sur le pouce composé de délicieux toasts (cicchetti) accompagnés d’un petit Proseco? Nous cherchons encore !

Nous avons passé la dernière journée sur les îles de Murano et Burano, tout simplement superbes ! J’ai particulièrement aimé les couleurs de Burano et la sensation d’espace ressentie dans ces deux îles : les quais sont larges et les promenades y sont apaisantes. Il y a également moins de monde qu’en plein centre de Venise.  Savourer une bonne glace à l’italienne, assis au bord d’un canal, face à des bâtiments plus colorés les uns que les autres, fait partie de ces petits moments de la vie que l’on savoure comme une pépite de bonheur.

12967478_10154102629366667_7869213732768084474_o

Murano, l’île des souffleurs de verre que nous avons observés pratiquer leur art, bouche bée.

burano 12984016_10154102630501667_4577674238951886265_o

Burano la colorée

Une destination idéale à deux (les petites jambes n’aimeront pas Venise, les poussettes encore moins !), une parenthèse fabuleuse.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi découvrir une autre escapade italienne : en Toscane.