… voilà le thème de ce nouveau rendez-vous du Pays des merveilles, l’art est un jeu d’enfant. Belle idée ! Sur Baséphine, légèreté + plumes + Noël = anges et oiseaux légers dans le sapin. (pour l’instant sur la vitre du salon… en attendant le sapin…)

Pour réaliser ces suspensions, nous (Joséphine, 4 ans, et moi) avons utilisé des plumes, bien sûr, mais aussi des matières douces et légères avec de la feutrine et de mini-boules de neige en mousse. Nous avons choisi les couleurs bleu et argent, qui évoquent elles aussi la douceur et la légèreté. Voilà, nous y sommes : la neige légère qui tombe, le plaid tout doux dans lequel on s’enroule… ah, c’est bien l’hiver !

Voici ce qu’il vous faut : du carton recyclé pour le support, du papier à coller (blanc ou à motif), de la peinture ou de l’encre (ici argentée et bleue), des plumes,  des paillettes, de la ficelle et, si vous le souhaitez, de petits accessoires (petites boules en mousse, feutrine).

J’ai effectué un travail préalable : j’ai découpé les silhouettes d’oiseaux et d’anges dans du carton mais également dans du papier. Ensuite Joséphine a pu tout faire seule.

Elle a commencé par peindre certains papiers blancs ou par les enduire de colle pour y ajouter des paillettes. Nous avons aussi peint directement certains cartons sans coller de papier dessus, pour un effet plus brut.

   

Peinture d’un oiseau à l’encre argentée, colle puis paillettes sur d’autres silhouettes, peinture d’un ange en bleu

Ensuite, Joséphine a collé les papiers et feutrines sur les silhouettes que nous souhaitions recouvrir. Elle a ajouté des ailes sur les oiseaux, puis des accessoires sur les anges, notamment de petites boules de neige légères comme le thème… En revanche, elles ne sont pas si facile à faire adhérer, elles ont tendance à boire la colle, il ne faut donc pas hésiter à en mettre une bonne quantité pour les faire tenir.

 

Enfin, bien sûr, le point commun aux anges et aux oiseaux : les plumes ! J’avais pensé scotcher les plumes derrière les silhouettes mais Joséphine a trouvé une technique maligne : elle les a coincées entre le papier et le carton. Selon le carton, on peut aussi les coincer directement dans l’épaisseur cartonnée.

Technique maman ou technique Joséphine, l’important c’est que ça tienne !

Un petit trou de perforatrice et un ruban plus tard, nous y voilà ! (pour certains personnages pour lesquels nous avions une trop grosse épaisseur, difficile à perforer, je n’ai pas fait de trou, nous les poserons ainsi sur des branches). Et si vous êtes plus doué en bombe à neige que moi, vous pouvez en ajouter un peu pour rendre le tout encore plus  féerique !

 

Très bonne préparation de Noël à tous !!!

Si les couleurs et le style vous plaisent, vous aimerez peut-être notre calendrier de l’avent dont les berlingots, très simples à réaliser, sont également de jolies suspensions de Noël. Et parce que Pinterest fourmille de bonnes idées DIY de Noël, en voici 30 sélectionnées juste pour vous.

Si vous aimez les oiseaux en collage, voici une jolie frise  vitaminée réalisée pour la chambre de Joséphine.

Et si vous êtes en quête de douceur, je vous encourage à découvrir ce livre-CD autour d’un chocolat chaud. J’y mettrais même un peu de chantilly, allez…

Enfin, en cette période d’achat de cadeaux, je vous invite à découvrir – ou à présenter – chaque dimanche un jeu dans A quoi tu joues?