Envie d’une décoration personnalisée pour le cocon de votre petit bout? Découvrez comment j’ai peint une fresque murale pour préparer un joli petit nid à notre bébé 3…

1 – L’inspiration…

J’aime beaucoup les décorations de chambre que l’on voit actuellement : sobres, scandinaves… Mais j’aime aussi la couleur et j’avais envie de quelque chose de plus joyeux pour notre bébé à venir. L’idée m’est donc venue de peindre un tableau coloré, en restant dans le style « forêt » des illustrations que j’aime faire depuis quelques années et en m’inspirant aussi des papiers peints de Little Cabari (Manja) ou de cette fresque vue sur Pinterest.

  

Deux dessins faits l’an passé (retrouvez les tous sur Instagram)

J’avais envie d’une forêt plutôt que d’une jungle, de couleurs mixtes, dans les tons bleus et verts, et de quelques touches plus chaudes que je comptais apporter par le biais d’animaux amusants cachés dans la fresque.

Si vous n’êtes pas inspirés pour le dessin des animaux, Pinterest et Google images seront vos amis ! En tapant « illustration écureuil » ou « dessin ours » dans les moteurs de recherche, on trouve des dessins très simples dont on peut facilement s’inspirer.

2 – Esquisses et brouillons

J’ai donc commencé par peindre en petit format un tableau de départ. Cela m’a pris deux ou trois essais pour arriver à une harmonie de couleurs et de formes qui me plaisaient (pensez à la façon dont vous allez ensuite meubler la pièce pour choisir les hauteurs de plantes aux différents endroits du mur).

 

J’ai aussi fait quelques esquisses d’animaux, en cherchant des détails amusants à ajouter à chaque petite bête (nœud papillon, plume, chapeau…)

3 – Peinture

Une fois que j’avais en tête le rendu final, je suis passée à la réalisation. J’ai dessiné (très très légèrement) au crayon gris sur le mur les plantes et les animaux. Au moment de peindre chaque élément, je gommais ensuite rapidement les traits de crayon.

Et j’ai peint en commençant plutôt par le fond, mais en laissant la plupart du temps du vide pour les éléments qui viendraient devant. J’ai procédé par petits paquets de plantes, pour essayer d’harmoniser les couleurs. Puis, je suis passée sur des éléments plus gros, de part et d’autre du mur, pour équilibrer les teintes en fonction de mon feeling. J’ai terminé par de petits détails (fleurs, accessoires des animaux).

Voici les étapes de la réalisation, prises avec mon téléphone… Et puis mon gros bidon et moi en pleine peinture, photographiés par Joséphine.

 

J’ai travaillé à la peinture acrylique et ai du passer deux à trois couches sur la plupart des objets. Cela m’a permis de modifier des couleurs qui ne me satisfaisaient pas au fur et à mesure du travail. Le lapin est passé du rose au mauve, la balançoire du jaune au turquoise, certaines feuilles de l’anis au vert plus tendre… Un conseil, mettez toujours plus de blanc que prévu, car les couleurs foncent en séchant et sont toutes plus foncées qu’annoncées sur les tubes.

Et voilà le travail ! Je suis contente du rendu, les couleurs sont gaies sans être agressives, il sera également facile d’assortir des éléments de décoration, dans les tons mint et blanc… Il n’y a plus qu’à !